Le centre monastique

 

centre

L'association s'est dotée d'un centre dans les Vosges afin que le développement du Dharma puisse se poursuivre dans un cadre calme et propice à la méditation.

Sa vocation principale a deux aspects :

1. offrir un cadre privilégié et silencieux pour permettre à tous d'y trouver un lieu de ressourcement, d'apaisement et de pratique et d'étude.

2. permettre d'accueillir des moines et des moniales en leur offrant un environnement propice à leur engagement.

 

Définition de la Sangha :
la sangha est le terme utilisé dans son sens le plus large pour désigner la communauté des personnes qui, en s'appuyant sur les enseignements du Bouddha, partagent l'aspiration de travailler sur leurs émotions négatives et de cultiver les qualités de l'esprit en vue de devenir un refuge pour eux-même ainsi que pour les autres.

 

 

 

La sangha ordonnée

moine 2

Autour du Bouddha s'est rapidement formée une communauté d'individus ayant fait le choix de le suivre en renonçant à leur vie de famille et leurs activités dans le monde, à l'instar du Bouddha qui quitta son palais, sa femme et son fils, pour se consacrer au chemin spirituel. Composée de moines et plus tardivement de moniales (bhikshus et bhikshunis), la sangha ordonnée se consacrait entièrement à l'écoute et la pratique des enseignements du Bouddha en l'accompagnant en permanence. Plusieurs années après sa mort, les témoignages de ces plus proches disciples ont permis de transposer l'ensemble de son enseignement en Pali.

 

Les cinq voeux principaux de l'ordination sont :
le voeu de célibat (chasteté), s'abstenir de tuer, de voler, de mentir, et d'absorber des intoxicants.

 

Traditionnellement la sangha ordonnée n'a pas d'activité professionnelle. Sa subsistance repose donc sur les dons. Cependant les conditions permettant de vivre de cette façon en Occident sont rares et il est fréquent que des moines ou des moniales continuent d'avoir un travail leur permettant d'assurer leur subsistance.

L'un des objectifs principaux du centre monastique Bodhicharya France est de pouvoir proposer à des moines et moniales résidant à Bodhicharya France un cadre privilégié pour la pratique et l'étude. Ils sont nourris, logés, ont accès gratuitement à tous les enseignements et activité proposés par le centre et sont également pris en charge au niveau de la sécurité sociale des cultes (CAVIMAC) pour ceux qui n'ont aucun revenu.

 

Ils participent également au développement du centre en apportant leur aide selon leur domaine de compétence : transmission du Dharma, accueil, intendance, entretien des lieux... Il ne s'agit pas d'un travail, ni d'une démarche bénévole ou d'une contrepartie. La pratique de la générosité (don, disponibilité au service d'autrui) étant un aspect essentiel d'une pratique authentique du Dharma.

 

Le mode de vie des moines s'articule autour de 4 pôles essentiels :
la pratique, l'accueil, l'activité et la trasmission.

 

 

 

 

La sangha laïque

laics3

 

Le Bouddha enseignait à tous ceux qui en faisaient la requête sans distinction de caste, de sexe, d'âge, etc., en adaptant son enseignement aux besoins et capacités de chacun et pour que tous puissent mettre en pratique la Voie de l'Éveil sans nécessairement changer de mode de vie.

C'est pourquoi le Bouddha avait de nombreux disciples laïcs hommes et femmes : rois, reines, mendiants, marchands, paysannes, guerriers, prostituées...

 

C'est grâce au soutien et à la générosité des pratiquants et des bienfaiteurs de la communauté laïque que la communauté des bikkhus (moines) a pu se développer et participer au rayonnement de l'enseignement du Bouddha : le Dharma

 

Dès lors et encore aujourd'hui, cette étroite interdépendance a formé entre les deux communautés un lien profond et joué un rôle essentiel dans la préservation et la diffusion du bouddhisme.

 

Certains pratiquants prennent les cinq voeux de fidèle laïc (upasika) pour une durée déterminée ou non : s'abstenir de tuer, de voler, de mentir, d'absorber des intoxicants et d'avoir une conduite sexuelle incorrecte.

 

L'implication de la sangha laïque dans le développement du centre bodhicharya France a toujours été déterminante et indispensable aussi bien sur le plan matériel que spirituel.

Bodhicharya France
1 la Bouille 88490 Lusse, France
Tél. (+33) 3 29 51 21 93